Les Rues du Village

Le pont aux cinq arches commande l’entrée de cet ilot minéral ; maisons paysannes aux portes charretières couronnées de cintres de pierre ou de linteaux de bois, petites maisons de manouvriers qu’on dirait naïves, lacis des rues aux caniveaux de pierres lustrées (pour quelques-unes) que l’église groupe, comme rassemblent les vierges au manteau. Le château en L orne le front du Vair. 

Autigny se découvre entre les méandres du Vair. Au nord, la rivière tranche de son miroir la conque des prairies. Vers l’Est, alimentant deux moulins, elle pérégrine en boucles prononcées, dans un paysage d’une virgilienne douceur où paissent les moutons et les ânes familiers. 

Remontant à l’époque romaine, Autigny La Tour portait alors le nom « Attiniacus ». 

Le village était le fief de la famille du Châtelet dont Jean, alors chanoine de Mayence affranchit quelques de ses sujets révois le 16/12/1358. 

Devenu par la suite, possession des Mauléon de Bastide, la terre fut érigée en comté le 10/02/1757, par Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine (1737-1766) en faveur d’Antoine de Gondrecourt dont la famille détenait le village depuis 1742. À signaler également, à l'écart du village, la ferme de Boinville où il y eut une chapelle Ste Marie Madeleine 

Les Rues du Village Vue du clocher