La Pelouse Calcaire

Un Coteau, un Plateau, Pelouse calcaire et Orchidées

Le site de 16 hectares protégé présente deux aspects topographiques bien distincts : un coteau très abrupt, dont la pente peut atteindre 60 % et un plateau qui se poursuit en pente douce vers le Nord. Le croissant formé par le coteau témoigne du travail d'érosion effectué par le Vair. Sur le site, il n'existe aucun écoulement de surface. C'est donc une végétation adaptée au stress hydrique qui domine le Coteau de la rivière.